2017

Avertir le modérateur

recommandé par le Journal

  • Soirée du 8 novembre 2016

    Les couverts sont déjà sur les tables avec les serviettes en papier mais personne n'a encore commandé. Arrivée de Élisala (ou La belle Jardinière).

    ...je suis dans du Maxime Chattam...pour t'inscrire c'est facile...je me suis inscrite quatre fois...j'ai fouillé un peu, j'ai pas trouvé!...t'as pas marqué où c'était...il a mis huit jours...ils se suicident après!...est-ce que t'as gardé la dentelle...même avec du vinaigre ça pue!...tu parles de Bernard-Henri?...qu'est-ce que vous faites de vos vêtements sales? [arrivée de monsieur CMaupin. Vampcruci nous présente sa housse d'ordinateur, une ancienne housse de coussin doublée. Arrivée de Maza]...est-ce que vous avez arrêté de travailler hier à 16h34?...on est encore jeune, merde...des fois ils font poste à l'épicerie...il faut décrocher, il faut décrocher, décroche!...il en manque une, il est Laure [arrivée de Laure69]...y'a pas Elj, alors!...omelette mixte...le carpaccio s'il vous plait...un bacon-burger saignant...je recommande la chaux vive...il en a écrit un deuxième, meurtre dans le jardin de la bête, ou quelque chose comme ça [on peut trouver Dans le jardin de la bête de Erik Larson]...à la niche!...j'ai raté 90-2001 [il faut faire un résumé de l'actualité cinématographique durant cette période pour mademoiselle Vampcruci]...Maugham...j'ai la liste du vocabulaire que tu cherchais...elle a dit que c'était dans la tête, pas dans les dents...la première semaine tu dis non!...c'est un gilet où tu disais que j'étais optimiste...le tricot avec un bébé dans les bras...une laisse mais pas une muselière...[Elj arrive] j'envoie un M.P. pour avoir l'adresse...[présentation du pull teint au curcuma d’Élisala. Départ des CMaupin et de votre serviteur]

    en présence de Élisala, Vampcruci, CMaupin, Katalobonga, Florence71, Mitch19, Maza, Charline, Laure69, Chlorine et Elj.

  • Kirk Douglas

    Kirk Douglas est né le 9 décembre 1916 à Amsterdam, état de New York. Quatrième enfant d'une famille qui en compte sept, Issur Danielovitch Demsky est le fils d'un chiffonnier

    ma sélection:

    Chaines conjugales (1949) de J. L. Mankiewicz, avec Linda Darnell

    Les ensorcelés (1952) de Vincente Minnelli, avec Lana Turner

    20.000 lieues sous les mers (1954) de Richard Fleischer, avec James Mason

    Règlement de comptes à OK Corral (1957) de John Sturges, avec Burt Lancaster

    Les vikings (1958) de Richard Fleischer, avec Tony Curtis et Janet Leigh

    El Perdido (1961) de Robert Aldrich, avec Rock Hudson et Dorothy Malone

    Le dernier de la liste (1963) de John Huston, avec George C. Scott

    Les héros de Télémark (1965) de Anthony Mann, avec Richard Harris

    Le reptile (1970) de J. L. Mankiewicz, avec Henry Fonda

    Nimitz (1980) de D. Taylor, avec Martin Sheen

    filmographie (39)

  • Harvey Keitel

    Harvey Keitel est né le 13 mai 1939 à Brooklyn, New York. Il suit une formation à l'Actor's studio puis débute sa carrière avec le réalisateur Martin Scorsese (Mean Streets, 1973; Taxi driver, 1976). Il travaille avec une série d'auteurs dans des styles très différents (Altman, Alan Rudolph, Ridley Scott) et tourne même en Europe (Tavernier, Scola). Sa carrière est émaillée de rencontres (Ferrara, Jane Campion) et de récompenses nombreuses (entre autres pour Thelma et Louise, Reservoirs dogs, Smoke)

    ma sélection:

    Les duellistes (1977) de Ridley Scott, avec Keith Carradine

    Sister act (1992) de Emile Ardolino, avec Whoopi Goldberg

    Bad lieutenant (1992) de Abel Ferrara

    La leçon de piano (1993) de Jane Campion, avec Holly Hunter

    Smoke (1995) de Wayne Wang, avec William Hurt

    Youth (2015) de Paolo Sorrentino, avec Michael Caine et Jane Fonda

    filmographie (38)

  • Une soirée avec la comtesse de Ségur

                                 Journal, 18

    Comtessedesegurneerostopchine2.jpgVendredi 7 février 2014

    18h40 devant le théâtre du Ranelagh où je retrouve C. Nous descendons au foyer, très bel endroit qui se prolonge par la salle elle-même dont les plafonds et les panneaux muraux sont en bois sculpté. Nous nous sommes avancés, l'ouvreuse nous a placés, la pièce va commencer. C'est un spectacle de 1h10 tout au plus écrit par Joëlle Fossier, diction rapide et lumineuse de Bérangère Dautun. Elle nous livre une histoire étonnante, celle de Sophie Rostopchine, rudoyée par sa mère, adorée par son père, gouverneur de la ville de Moscou et chargé par le Tsar d'y mettre le feu à l'arrivée de Napoléon. Leur vie bascule, la famille quitte la Russie pour la France et s'installe à Paris. Sophie grandit sur les ruines de la Révolution française puis rencontre Eugène, comte de Ségur qu'elle croit aimer. Il lui fait beaucoup d'enfants mais lui préfère les autres femmes. La comtesse Sophie part s'installer en Normandie et s'occupe alors uniquement de ses enfants jusqu'à la mort de l'un d'eux. Pendant plusieurs années elle sombre dans la dépression avant de finir par se mettre à l'écriture. Le spectacle se termine et le metteur en scène, Pascal Vitiello, prend le temps de nous présenter l'interprète de ce spectacle fort réussi.

  • Un jus de fruits rouges au Purple bar

    Hotel_du_collectionneur_Ex_Hilton_Arc_de_Triomphe_Paris_hotel-Paris-Hotel-Bar-1-215418.jpgLe hall de L'hôtel du collectionneur est immense, et le Purple bar se trouve immédiatement sur la droite. C'est un espace tout en longueur, éclairage mauve sous le comptoir, avec du carrelage noir en "lames de parquet". Entre les tables court une moquette grise à cercles dorés, bulles de champagne entrelacées. La salle, éclairée par de petits lustres de cristal, délimitée par des rideaux clairs tendus en portières masque en partie de petits salons avec canapés. Nous voilà installés à une table ronde, avec fauteuils sans accoudoirs d'où l'on peut observer à la fois le bar, les clients qui arrivent ainsi que les bouteilles installées dans de petites niches avec miroirs, derrière le comptoir. On m'apporte un cocktail de fruits, fraise et banane, délicieux et bu d'un trait.

    bar de l'hôtel du collectionneur: le Purple bar, 51-57 rue de Courcelles, M° Courcelles

    (n°44)

    19 novembre 2013

  • Woody Allen

    Woody Allen (de son vrai nom Allen Stewart Königsberg) est né à New York, dans le quartier du Bronx et a grandi à Brooklyn. Après avoir fréquenté la Midwood High School il commence à écrire des gags pour un journal. Il s'inscrit à l'université de New York où il se désintéresse des cours. A 19 ans il est auteur au sein du Ed Sullivan Show, devient gagman pour Bob Hope puis rédacteur d'un show télévisé (1957). Il débute en 1965 au cinéma dans Quoi de neuf, Pussycat? comme scénariste et acteur puis réalise Lily la tigresse en 1966. Sa carrière de réalisateur se partage en cinq grandes périodes: burlesques (Bananas), Diane Keaton (Annie Hall), Mia Farrow (Alice), les comédies pures (Celebrity) et les films tournés en Europe (Match point).

    ma sélection

    Comédie érotique d'une nuit d'été (1982) avec Mia Farrow

    La rose pourpre du Caire (1986) avec Mia Farrow

    September (1987) avec Dianne Wiest et Mia Farrow

    Alice (1990) avec Mia Farrow

    Ombre et brouillard (1991) avec Jodie Foster et Mia Farrow

    Meurtre mystérieux à Manhattan (1993) avec Diane Keaton

    Tout le monde dit I love you (1996) avec Julia Roberts

    Match point (2005) avec Scarlett Johansson

    Scoop (2006) avec Scarlett Johansson

    filmographie (25)

  • Cannes 2012, David Cronenberg

    Il est né en 1943 à Toronto. Premier film en 1975, il se spécialise dans le cinéma fantastique et le film d'horreur. Ses thèmes sont souvent liés à l'introspection et à la folie. Il est venu présenter Cosmopolis d'après un roman de Don de Lillo avec Robert Pattinson.

    ma sélection

    Vidéodrome (1982) avec James Woods

    La mouche (1986) avec Jeff Goldblum

    Le festin nu (1991) avec Peter Weller et Judy Davis

    M. Butterfly (1993) avec Jeremy Irons et John Lone

    Crash (1996) avec James Spader et Elias Koteas

    A dangerous method (2011) avec Keira Knightley et Michael Fassbender

    Filmographies (18)

  • Ouverture d'une librairie à Brest

    Ce mardi 17 janvier, une librairie spécialisée dans la SF et les polars a ouvert. En cette période de crise, ce n'est pas si courant. Tous à la librairie Polarys, 22 rue Fautras à Brest (ouvert du mardi au samedi).

    http://temps-de-livres.over-blog.com/article-ouverture-de-la-librairie-polarys-97309750.html

    http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=24645

  • Compte-rendu partiel du bookcrossing d'octobre

    au petit Chatelet, Paris 1er

     

    (…) j'étais en train de me promener dans Strasbourg, moi j'ai pas forcément envie de chercher, même s'il y a 50 mètres de décalage, alors c'était quoi, S.C.H.W.E.I. Alors, entre merde et cochon, GPS savait plus du tout, si tu es à 50 mètres près y a pas 50 poubelles, les gens après ils passent derrière toi, depuis que tu m'as quitté pour le blondinet, ça sert toujours les timbres, ça t'a pas fais rire mes J.E? J'ai fait un premier jet de libération, dans le 15ème, et puis surtout c'est tout plat, ah! t'étais content d'avoir les huit. J'aimerais bien que tu la suives pas de trop près, j'ai libéré huit bouquins, j'ai un de mes livres qui a été libéré, j'étais équipé, j'étais chez les zoulous, bobo « élégance du hérisson » ça se boboïse, en même temps, dans le 3ème, je sous-traite, alors si je veux qu'il soit un peu lu avant, dégoutant, vous avez le résultat du classement, elle est pas mal, tout le monde travaille dans la vie, au moment où tu libères moi je bosse. T'as toujours tes cheveux longs, y'a plein de jeux qui commencent tous à la fois, son fil était pas très structuré, elles sont d'accord, elle bazardait ses intervilles, on peut se reposer un petit peu, il va bien mais il est à Taïwan, ce qui est pas mal en soi, il reste du pain dans la corbeille à pain, du coup je vais arriver super tôt le mardi, je vais essayer de construire des projets avec les profs, où t'es au collège? Handicap c'est AVS, a peu près les mêmes statuts, elle vient plus notre hôtesse de l'air? C'est efficace les étagères, elle était bien la formation, tu travailles réellement, on n'a pas les mêmes goûts manifestement (...)

  • Un rubis en plein ciel

     Raphael2.jpg

    Ayant rejoint le bar du Raphaël on nous propose de monter sur la terrasse, au 7ème étage. Nous rejoignons l'endroit grâce au plus bel ascenseur de Paris et nous installons à une petite table, à gauche. De l'arc de triomphe doré de soleil et crépitant des flash des touristes où notre regard s'attarde jusqu'à Montmartre sur fond de ciel bleu et rose, jusqu'à la tour Eiffel sur la droite, il fait bon prendre l'air. De la ville monte une douce rumeur. Je commande un Rubis, cocktail de fruits rouges où le goût de la framboise domine. Au delà de la terrasse bordée de buis taillé de frais, la ville s'étire au soleil couchant.

    Bar du Raphaël: Les jardins plein ciel, 17 avenue Kleber, M° Etoile

    (n°39)

    29 septembre 2011 

    http://www.raphael-hotel.com/

  • Un Paris-Bangkok au Mandarin oriental

    Jean-Michel Wilmotte a conçu un hôtel de 238 chambres, il vient d'ouvrir très récemment rue St Honoré. Passons le hall et sa moquette parsemée d’étoiles. J'arrive à la réception, éclairée par la cour intérieure. Je prends le temps de lever les yeux vers un plafond doré à la feuille puis je me dirige vers le bar, à la décoration inspirée par des années 1960. Le comptoir, de forme ovoïde, est éclairée par le cour où, nichés dans de petits massifs de verdure, on devine des tables et des parasols. La décoration, un camaïeu de bruns, est plutôt soignée. Parquet sombre, long canapé en cuir brun courant le long d’un mur courbe parsemé de pierres colorées. Je commande un Paris-Bangkok (coulis de framboise, ananas frais, jus de citron, sirop d’épices), c’est un régal…je reviendrai goûter à cette ambiance décontractée.

    Bar du Mandarin oriental, 251 rue St Honoré, M° Concorde

    (n°38)

    5 juillet 2011

  • Une histoire de bookcrossing

    Mardi 12 avril, rendez-vous au Petit Châtelet, 9 rue St Denis, dans la salle du sous-sol. J’arrive à 18h30. Déjà trois personnes sont arrivées et une journaliste de La Croix est annoncée. Elle vient poser quelques questions pratiques sur les abandons de livre dans des lieux bien définis : parc, métro, gare, hôtel et ici sur les étagères de notre salle de réunion. Je n’ai pas beaucoup de temps pour cette première fois. Je dépose mon Bret Easton Ellis (Moins que zéro) et repars avec un Steeman (L’assassin habite au 21). J’ai eu le temps de côtoyer des gens forts différents et les livres abandonnés sont arrivés par brassées (Don quichotte, Les piliers de la terre…). Prochain rendez-vous le 2ème mardi du mois de mai.

    http://www.bookcrossing.com/forum/17

  • Eurovision

    A l’heure où la campagne européenne semble (enfin) prendre son rythme de croisière je fais un souhait : celui de profiter de retransmissions télévisées européennes et ce, sur le principe des questions au gouvernement, le mercredi, à l’Assemblée nationale. J’aimerais voir qui est élu, qui est présent aux séances afin de suivre les débats. Mais avant tout il s’agit d’aller voter le 7 juin, même si, ce jour là, on a envie d’aller embrasser sa maman, fête des mères oblige. Nous avons, me semble-t-il le meilleur réseau ferré du monde.

  • Du théâtre sur CAP 24

    Je découvre la nouvelle chaîne de la TNT, CAP 24, issue du groupe Hersant Média. Elle  a commencé à émettre le 20 mars 2008. Ses animateurs principaux ont pour nom Patrice Carmouze, Patrick Sabatier, Alessandro di Sarno. CAP 24  programme une pièce de théâtre par semaine (mieux que France 4 !) Ont déjà été diffusées :

    -        A la porte (V. Delecroix) et Je vous aime beaucoup (V. Olmi) le 21 mars 2008

    -         La sainte Catherine (S. Wojtowicz) le 28 mars 2008

    -         Les courtes lignes de Monsieur Courteline le 3 avril 2008

    -         La mémoire de l’eau (adaptée par B. Buc) le 10 avril 2008

          www.CAP24.com 

  • A house for dogs

    medium_Chatham_local.3.jpg

    Your dog is a pet shop near Chatham, Kent, were you can bring your animal for a perfect grooming. Denis Lambret welcomes you in a new place where you can find also a kennel in a pastoral landscape. He proposes to wash, to dry, and to cut hairs and nails of your dog as well.

    From Monday to Saturday, only with appointment.

    En Angleterre aussi on aime les chiens et on sait s'occuper d'eux; ici le toiletteur franças et il adore les animaux.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu