2017

Avertir le modérateur

Paris

  • Le Tartuffe, une esthétique du théâtre

    Le rideau se lève au théâtre de la Porte St Martin sur une sorte de palais vénitien (décors de Emmanuel Charles). Les personnages semblent échappés de Volpone mais c'est bien le texte de Molière, sa modernité, sa drôlerie emballée dans les costumes de Christian Lacroix. Orgon/Michel Bouquet est un père de famille crédule et dépassé par les évènements. L'arrivée de Tartuffe/Michel Fau est une claque au théâtre français; il dépoussière et renouvelle l'interprétation. Avec sa diction si particulière, respectueuse du texte et libérée de toute contrainte dans un délire visuel, il se fait la tête du Dracula de Coppola -coiffure et long manteau rouge. Parfois il est sobre, le plus souvent dans une extravagance de poses -à genoux, couché face contre terre les bras écartés, se flagellant ou bien renversé sur un autel. L'éclairage n'a pas été oublié, rappelant les rampes du XVIIème siècle. De courts intermèdes musicaux ponctuent un spectacle sans entracte et lorsque la Croix monte dans les cintres en s'enflammant le spectacle est total. Entre Michel Serrault et Louis Jouvet c'est l'art de Michel Fau qu'on applaudit autant que Molière.

  • Meet up du 13 juin 2017

    Depuis la dernière fois j'ai terminé Histoires de ma vie de Jean Marais. Un livre qui nous éclaire, entre autre, sur la période de l'Occupation avec l'incident du journaliste collaborationniste qui a été repris dans le film de François Truffaut, Le dernier métro. Marais a fait le coup de poing avec ce critique de théâtre qui avait joué de sa position pour publier une critique négative sans avoir vu le spectacle.

    18h20, je suis en avance pour une fois. Je retrouve, dans la salle voûtée du Petit Châtelet Katalobonga, Marie-Caroline (CMaupin) et Tenscentpistol. Évocation des escaliers à vis de la cathédrale de Lausanne et des escaliers de marbre à Athènes, surtout à la descente. Chute de ski de Katalobonga. Jambe cassée. Bras cassé. Les hébergements sapent l'indépendance du voyageur. Arrivée de Vampcruci, par l'escalier bien sûr. Katalobonga trouve un livre en Forêt-Noire, il y avait des motards parlant français. Et si on faisait du bookcrossing avec de la cocaïne dans les livres, nous aurions plus de succès!...Oh Toulouse, mais où est la place Yitzhak Rabin? Une carte postale d'Angleterre qui n'a jamais été postée, depuis Pâques...Katalobonga attend une carte postale du Cambodge...Une partie d'échec par la poste est compromise, problème d'acheminement, la carte précisant le coup à jouer a été perdue. 19h15, arrivée de Gérard (CMaupin). "Marie ne viendra pas"..."Pars vite et reviens tard [de Fred Vargas], j'ai bien aimé"..."C'est ça qui l'a lancée?". Arrivée de One Team One Time. Il fait la pub pour une soirée qui doit avoir lieu dans deux jours [le jeudi 15 juin, "Paroles en l'air"], il dit et lit des textes à la Commune libre d'Aligre, 3 rue d'Aligre, à 19h15 (près de la gare de Lyon). ["La commune" anime depuis le 14 juillet 2007 un café associatif. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 23h, et parfois le dimanche. 01 43 41 20 55, lacommune.aligre@orange.fr]. Il y a à manger, pour 7€ environ. Arrivée de Laure69 (qui apporte 2 Maigret). Qu'est-ce qu'on a vu au cinéma demande One Team One Time..."J'ai lu Les délices de Tokyo" [de Durian Sukegawa, 2015]..."Ma ligne m'interdit de manger après 18h, 18h30"..."Réparer les vivants" [roman de Maylis de Kerangal, 2014]. One Team One Time nous résume le début du film et Laure69 finit par redescendre avec son verre de vin. Arrivée de Elj, je pars. 19h50

    avec la participation de Katalobonga, Mitch19, CMaupin, Tencentpistol, Vampcruci, One Team One Time, Chlorine, Laure69 et Elj.

  • Meet-up du 3 juin 2017, Lausanne

    Depuis la dernière fois j'ai terminé Premier et second journal parisien (1941-1944) d'Ernst Junger. C'est le second des trois volumes de son journal consacré à la Seconde Guerre mondiale. Il est presque exclusivement illustré par son séjour à Paris (hormis les retours pour permissions à Kirchhorst ou bien son séjour dans le Caucase écourté par la mort de son père).

    J'arrive en retard (la faute à Simenon). Je rencontre Olivia pour la première fois, retrouve Elisabeth [Katalobonga], et Stéphanie [Croquignole]. Première discussion autour des illustration de contes (Olivia dessine et voyage). Nous sommes moins nombreux que la dernière fois que je suis venu mais je reconnais les visages. Elisabeth m'explique qu'elle m'a cherché hier soir, en arrivant à la gare de Lausanne. J'apprends qu'Olivia est une amie de Stéphanie. Toutes conversation interrompues par l'imminence du repas. On se lève, on déplace les tables et on attend les plats (une quiche saumon-épinards pour moi) avec la cathédrale en arrière plan. Imortality est de Neuchâtel (canton de Neuchâtel) et Olivia, de Sierre (canton du Valais). Jeu des tables et ballet des sets de table en papier. Tour de table qui tient lieu de présentation, rafraîchissement de nos mémoires. "On s'est connues à Porrentruy [canton du Jura]"..."J'ai eu des nouvelles mais y'a un bon moment"..."J'ai deux pseudos: Tea time sur Bookcrossing Romandie.ch et puis Chocotime sur Bookcrossing.com"..."L'idée c'était de faire une histoire avec ces 6 titres". Bruits de fourchettes et d'assiettes. On a commandé des eaux gazeuses dans des verres de 3dl après nos boissons aromatisées et colorées (framboises ou myrtilles). On mange, le tour de table reprend. J'apprends que les Suisses doivent déclarer la nourriture qu'ils rapportent de l'étranger, et le train est cher. "Je passe au magasin bio, je vais chercher des gourmandises". Le tour de table continue. Les Schubertiades (concerts dans les jardins et les cours privées, messe le dimanche et requiem, tous les deux ans (en Romandie). "Passé une bonne soirée". Arrivée des tiramisus framboise. Viv-Vivenef a réussi à trouver un bus pour Clermont-Ferrand. Mady explique que depuis son premier meet-up elle est allée à Bordeau et à Nîmes. "Pour faire le retour Malte-Chypre elle passait par les pays baltes". Un thé gourmand pour Viv-Vivenef (il manque le thé). "Y'a une gare à Renens ?" (canton de Vaud). Viv-Vivenef cherche encore son moyen de transport pour le retour. Arrivée des cafés. Olivia nous parle de ses carnets de voyage. "Ça, c'est Clermont-Ferrand, je reconnais bien Vercingétorix". Isabelle désigne le sac d'Olivia où l'on reconnaît la Statue de la Liberté et New York en arrière-plan. Départ d'Olivia (14h24). C'est le moment de payer. Rendez-vous est pris à 21h40 à la cathédrale mais pour l'heure nous continuons par une visite guidée doublée d'un lâché de livres, si possible à l’abri, une pluie d'orage est annoncée. Évocation de Titeuf (qui est suisse bien sûr) en face de sa fresque tout en hauteur, de Simenon (dont j'ai cherché la maison rose avenue des Figuiers ce matin), et de Victor Hugo. Découverte d'un kiosque de vente de billets de tram qui a été conservé et restauré. Cercle littéraire de Lausanne, l'immeuble où est d'ailleurs né Benjamin Constant (Lausanne 1767-Paris 1830), l'auteur d'Adolphe (1816), enfin le Café Romand où nous avions dîné la dernière fois. Notre promenade littéraire se poursuit. Sylvia nous lit un poème avant de partir, Il arrive parfois qu'on rêve...et plus loin deux textes sur Le Barbare, lus sur la place même du café Le Barbare, en haut des escaliers du marché...histoires de Croquignole enfermée dans des toilettes publiques, et une autre fois dans les toilettes d'un couvent. 17h, je prends congé avant notre visite nocturne, mais c'est une autre histoire.

    Il y a eu un épilogue au restaurant de la Bossette, place du Nord. Après l'orage et les trombes d'eau qui se sont abattues sur Lausanne j'y ai retrouvé une équipe réduite et néanmoins affamée pour clore cette journée littéraire.

    En présence de Katalobonga, Sirius1, Viv-Vivenef (Aladine est auvergnate), Olivia (qui va prendre le pseudo de Chouflette), Imortality (Julie), Mitch19, Tiabelle1 (Isabelle habite Porrentruy), Sandrine, Sylvialausanne (Sylvia), Ydam21 (Mady), Menelwe (Cécile, de Nyon), Warem depuis 2003 (André), Overthemoon (Barbara), Croquignole (Stéphanie) et Souram.

  • Compte-rendu du meet-up du 14 mars

    Ce soir j'aurais dû être présent à ma réunion annuelle de copropriété. Au lieu de cela j'ai trouvé beaucoup plus intéressant de me rendre au meet-up du Petit Châtelet.

    Lorsque j'arrive One team-one time s'en va, il part pour le cinéma semble-t-il.

    ...c'est à rajouter sur la pile...elle en avait 10 000...je ne fais plus rien depuis la fin de l'année...Rockefeller a commencé sa fortune...elle a pas fini le titre non...longtemps j'avais réservé par le [incompréhensible]...c'est pas Babou qui l'avait...je lis pas ce genre de chose...j'écris pas les dialogues en anglais...celui-là je l'ai en français...la fille qui est...mais que tu voyais Katalobonga...à Noisy-le-Grand...y'a pas d'numéro on va en mettre...non mais Paul Auster c'est pas...Alexandre qui faisait circuler un tampon...j'ai reproduit...en version anglaise...les "j'aurai dû abandonner pourquoi j'suis arrivée au bout"...après il m'en restait un à lire...toi je peux pas t'aborder, c'est pas possible...tu fais quoi à Montauban?...c'est un truc un peu plus...je cherchais les noms des salades [c'est l'heure des assiettes de salades composées, historiques ou avec variantes]...elle a libéré quelques bouquins...c'était pas des gens âgés...[un ange passe mais je n'entends aucun battement d'aile]...fait pas ton délicat, t'es pas crédible...par la Mairie de Paris...pas lire des bouquins trop anciens...un bouquin en allemand épais comme ça [on imagine de gros livres évidés et remplis de bonbons; départ de Indy2012 et de Florence71]...tu étais au MBC de St Malo? [2007]...sur un tampon encreur sans enfoncer...les 60 livres que j'ai lus la semaine dernière [sic]...pour trouver aussi fort que Jack London et Edgar Poe je ne sais pas comment je vais faire [et alors je songe à Virginia Woolf]...c'est classé...même l'occase elle est classée...sur le blog, ah toujours fermé, merde!...libérer un livre sans l'avoir lu [nous ne sommes plus que cinq pour un débat autour de la science-fiction: qu'est-ce qui peut-être classé en science-fiction?]...21h47 [pour moi le signal du départ].

    en présence de One team, one time, Elj, Vampcruci, Indy2012, Laure69, Florence71, Emarmotte et Mitch19.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu