Avertir le modérateur

Lausanne

  • Journal, 19

    Samedi 3 juin 2017, Lausanne

    Par l'intermédiaire de Barbara nous allons visiter le clocher de la cathédrale que nous rejoignons sous des parapluies. A 21h40 nous somme présentés à M. Renato Haüsler. Nous montons avec lui environ 90 marches. Nous débouchons sous la pluie à la base du clocher, éclairés par les projecteurs de la rue. Élisabeth qui nous accompagnait n'a pu gravir les dernières marches, victime du vertige. Elle est redescendue, nous la retrouverons au bas de l'escalier à vis. Ici apparaît une charpente délavée et sans âge, elle soutient les cloches. Nous nous approchons de la porte du local. Notre hôte est entré chercher un large feutre noir et il s'est muni d'une lanterne dans le même style que celle qui est accrochée au-dessus de la porte. A 22h la cloche principale sonne dix fois. Comme nous sommes à moins de deux mètres nous devons nous boucher les oreilles. Le guet est apparu coiffé de son feutre, il a placé les mains en porte-voix et parlé sans crier: "C'est le guet, il a sonné dix, il a sonné dix" et cela sur les quatre façades du clocher. Dans une heure il répétera le même cérémonial dans le calme. Nous l'avons suivi en chuchotant, comme si l'opération avait quelque chose de sacré. Ensuite nous avons eu une conversation à bâton rompu autour de son activité. Parfois la qualité de l'air est particulière et sa voix porte plus loin, mais cela arrive seulement quelques jours par an. Ici, comme dans six autres lieux en Europe cette pratique n'a jamais cessé, à Lausanne depuis le 25 octobre 1405. Après être redescendus nous avons fait remonter la clé de la porte du bas; elle est accrochée à un mousqueton, lui-même attaché à une ficelle qui sera hissée le long de la façade. Notre guet passera la nuit sur place où il nous a avoué réussir à dormir parfaitement malgré la proximité des cloches. Il ne les entend plus, vivant entre ciel et terre, comme dans un phare. A 23h nous attendons sous la pluie, au pied du clocher que le spectacle se reproduise mais avec la pluie nous n'entendons pas la petite phrase. Nous apercevons tout de même la lanterne. A minuit j'ai tenu à voir le guet et sa lanterne depuis la fenêtre de ma chambre d'hôtel qui n'est pas très éloignée...mais je n'ai pas entendu la cloche. Je n'ai pas pu suivre la lumière furtive de la lanterne et à défaut l'entendre clamer: "C'est le guet, il a sonné douze, il a sonné douze"...du haut de son clocher, depuis 1405.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu