Avertir le modérateur

Journal de Paris - Page 5

  • Bookcrossing du 17/04 à Clichy

    Sous les arbres du square des Martyrs, au milieu des cris d'enfants et des rayons de soleil. Nous avons évoqué le Mont Saint Michel, Paul Morand en présence de Kimidoll et de Vrai de vrai; cette dernière nous a fait l'article sur le livre de Jean-Louis Fournier "Où on va, papa?"

  • Evelyne Buyle

    Evelyne Buyle est née le 3 juin 1951 (certaines sources divergent) au Perreux-sur-Marne. Elle débute dans une pièce de Françoise Sagan en 1970, Un piano dans l'herbe, au théâtre de l'Atelier. L'année suivante c'est une pièce de Jean Marsan captée pour la télévision, Zoé qui la fait connaître au grand public. En 1972 elle aborde le cinéma avec Le viager sous la direction de Pierre Tchernia. Elle va ainsi utiliser ces trois médias avec assiduité et cultiver ce style si particulier qui est le sien, des interprétations où la douce folie n'est pas loin d'une fausse et délicieuse mièvrerie. En 1979 ce sera une rencontre avec Nina Companeez pour tourner Les dames de la côte et en 1998, le début d'une série à succès: Louis la brocante.

    ma sélection:

    Le viager (1972) de Pierre Tchernia

    Les dames de la côte (1979-TV) de Nina Companeez avec Francis Huster

    Louis la brocante (depuis 1998-TV) avec Victor Lanoux, 42 épisodes

    L'invité (2004-théâtre) mise en scène de Jean-Luc Moreau avec Patrick Chesnais et Philippe Khorsand

    Crime d'état (2013-TV) de Pierre Aknine

    Filmographies (22)

    (actuellement à l'affiche de la pièce "Comme s'il en pleuvait" avec Pierre Arditi)

  • Meet up du 8 janvier 2013

    Ah ah ah...vu la mémoire que j'ai c'est dingue!...c'est dommage que les caves ne communiquent pas...je vais me lasser aussi...tu penses que les fils c'est un voyage dans le temps...l'hiver arrive...y'a pas assez de dragons...comment résoudre le problème des filets...une année de Mercure c'est une journée et demie...et en plus c'est en anglais...en fait on fait fuire les gens...soit de la politique fiction...j'en ai lu un où il faut brûler toute la ville de Castre...l'histoire c'est des globules rouges qui sont en forme de...dans la série de l'inquisiteur Emerich...le président fait un bal avec les survivants...mon dieu je l'ai déjà lu...madame pipi au Japon...Oh il est beau...l'histoire du type qui s'installe à la campagne...il vient d'être réédité...ça se passe sur une île...acide sulfurique et les quatre...Hemingway en suédois, mais pourquoi en suédois?...j'en ai fait moins que lui...c'est affreux y'a des voyelles...Le meet-up c'est ça lorsqu'on est 12 participants et bien d'autres choses encore...

  • Clichy, un nouveau lieu pour le Bookcrossing dès le 19 décembre

    Le mercredi 19 décembre aura lieu la première réunion de Bookcrossing à Clichy-la-Garenne. Michael de l'établissement de restauration Moogly's, 4/6 place des Martyrs, non loin du kiosque à musique, nous accueille à partir de 18h30. C'est l'occasion, comme le principe du bookcrossing le propose, d'apporter des livres, d'en prendre selon l'envie, sans obligation d'aucune sorte, si ce n'est de se laisser aller à goûter une des spécialités de ce "restaurant" à l'américaine. Il parait que notre hôte apprécie plutôt les livres de recettes de cuisine...libre à vous de prendre les livres qui vous inspirerons, de les lire, ou tout simplement de les "lâcher" dans un autre endroit pour que d'autres en profite. Allez sur le site www.bookcrossing.com et vous pourrez suivre le parcours du livre que vous aurez abandonné.

    Mitch19

  • Audrey Hepburn (1929-1993)*

    Audrey Hepburn, la fille d'une baronne néerlandaise et d'un anglo-irlandais, est née le 4 mai 1929 à Ixelles (Belgique). L'actrice britannique se destine à la danse lorsqu'elle monte sur scène. Le succès de Gigi à Broadway, en 1951, lui permet de faire du cinéma. Elle tourne pratiquement sans interruption de 1954 à 1967. Elle interrompt sa carrière en 1968 (période de son divorce avec l'acteur Mel Ferrer). Ensuite, elle fera seulement trois apparitions au cinéma. A la suite de son action pour l'UNICEF (1988-1992), elle décède des suites d'un cancer. Elle est enterrée en Suisse dans le canton de Vaud.

    ma sélection:

    Vacances romaines (1953) de William Wyler avec Gregory Peck, oscar de la meilleure actrice 1954

    Guerre et paix (1956) de King Vidor avec Mel Ferrer

    Le vent de la plaine (1960) de John Huston avec Burt Lancaster

    Diamants sur canapés (1961) de Blake Edwards avec George Peppard

    Charade (1963) de Stanley Donen avec Cary Grant

    My fair lady (1964) de George Cukor avec Rex Harrison

    Comment voler un million de dollars (1966) de William Wyler avec Peter O'Toole

    La rose et la flèche (1976) de Richard Lester avec Sean Connery

    Fimographies (21)

    (article rédigé à l'intention d'une vendeuse de Virgin mégastore-Champs Elysées, Paris)

  • Bookcrossing du 9 octobre 2012

    Notre rentrée littéraire était marquée par le passage d'un bookcrosseur autrichien. Nous nous sommes crus obligés d'aligner tous les lieux communs que nous connaissions sur le sujet (et tout ce que nous croyions savoir sur l'Autriche). Nous avons parlé de Maximilien Schell, de sa soeur Maria et de Romy Schneider, d'Arnold Schwarzenegger. Occasion d'évoquer la littérature du 19ème siècle (Chateaubriand, Stendhal...), le cinéma français. Des plats ont été servis, des noix décortiquées et mangées, des livres remis en circulation. Elj n'a pas été à la hauteur de son défi animalier (libération de livres comportant des noms d'animaux en septembre), Toflabeuze n'est pas venu. Quant à Katalobonga elle s'est vue dédicacer l'exemplaire d'un tirage limité sur des notes de votre serviteur qui n'a pas (encore) trouvé d'éditeur pour évoquer ses escapades alpines.

  • Vive la télé

    Je me prends à rêver à une soirée idéale à la télé. Cela ressemblerait par exemple aux soirées du vendredi, au siècle dernier. En première partie nous aurions une nouvelle adaptation de Splendeurs et misères des courtisanes avec François Berléand dans le rôle de Vautrin et Mélanie Laurent dans celui d'Esther. Suivrait une émission littéraire où Bernard Pivot inviterait pour la ènième fois Gilles Lapouge, mais aussi Didier van Cauwelaert et Amélie Nothomb. On parlerait de littérature et même on s'attarderait sur des mots pour le plaisir de les décortiquer. A la fin de l'émission, juste avant le Journal de la nuit, Claude-Jean Philippe viendrait s'asseoir à la droite de Pivot pour nous présenter le film du ciné-club: le Dracula de Tod Browning ou bien Passage to Marseille de Michael Curtiz...juste pour une soirée, enfin on peut toujours rêver!

  • Marilyn Monroe (1926-1962)

    A l'occasion des 50 ans de la mort de l'actrice des livres paraissent, des articles sont publiés mais pratiquement aucune rediffusion n'est programmée à part Direct 8 qui propose Certains l'aiment chaud le 5 août à 22h45 et 13ème rue, Les faits Karl Zéro le 5 août à 20h45.

    ma sélection:

    Niagara (1953) de Henry Hathaway avec Joseph Cotten

    Les hommes préfèrent les blondes (1953) de Howard Hawks avec Jane Russell

    Comment épouser un millionnaire (1953) de Jean Negulesco avec Lauren Bacall

    Rivière sans retour (1954) de Otto Preminger avec Robert Mitchum

    Sept ans de réflexion (1955) de Billy Wilder avec Tom Ewell

    Filmographies (20)

  • Ernest Borgnine (1917-2012)

    Il est né à Hamden (Connecticut). A la fin de la guerre il s'inscrit dans une école d'art dramatique et débute à Brodway dans Harvey. Il commence au cinéma en 1951, tourne avec Robert Siodmak, Fred Zinnemann et Nicholas Ray. Westerns et films dramatiques se succèdent. En 1955, avec Marty, il obtient l'oscar du meilleur acteur. Sa carrière se poursuit dans les année 1960, 1970 et 1980 avec un égal succès. Il joue dans une série pour la télévision (Supercopter), continuant à tourner et à présenter ses films à travers le monde.

    ma sélection

    Marty (1955) de Delbert Mann avec Betsy Blair

    Les vikings (1958) de Richard Fleischer avec Kirk Douglas, Tony Curtis et Janet Leigh

    Le vol du Phoenix (1965) de Robert Aldrich avec James Stewart

    L'aventure du Poséidon (1972) de Ronald Neame avec Stella Stevens et Gene Hackman

    New-York 1997 (1981) de John Carpenter avec Kurt Russell et Donald Pleasence

    Filmographies (19)

  • Un coca à l'hôtel de Castiglione

    J'ai fait une curieuse visite hier. Je me suis arrêté à l'hôtel de Castigione pour prendre un verre. C'est une sorte de belle-au-bois-dormant installée dans la capitale qui se caractérise par une décoration désuette. Je n'ai pris qu'un coca, la carte des cocktails étant inexistante. Voir les avis sur le site tripadvisor.fr

    bar de l'hôtel de Castiglione, 38-40 rue du Faubourg Saint-Honoré, M° Concorde

    (n°41)

    21 juin 2012099187ec9ecbbab68ee94d7c06345f465large.jpg

  • compte rendu du bookcrossing du 12 juin

    Retour au Petit Châtelet pour la réunion mensuelle. On y parle de la librairie Boulinier, des villages de la Forêt noire, des énergies renouvelables. Il a fallu attendre presque 20h pour que les conversations s'entremêlent. On évoque également des romans de John Irving et de ses adaptations au cinéma.

    ...salade Troyenne!...trois Aveyronnaises!...on classe les gens par les plats qu'ils prennent...mais moi le cours d'avant, c'est trop tôt...t'es dans l'énergie renouvelable...géocaching d'un côté, note ça Mitch...géocaching et géothermie...Savoie...Z'avez du pain s'il vous plait?...Il va falloir faucher le blé d'abord...c'est quoi ça? C'est un mélange de ketchup et de mayo?...Tartare!...si tu mets une station elle va bouger avec...la mayonnaise merci...cerné par les bouées...j'ai pas voté Melenchon!...Nous on avait des candidats, on savait même pas qui c'était...Beigbeder...c'est pas drôle de voir pleurer Ségolène Royale...j'avais pas beaucoup de stock...c'était un de mes premiers bouquin du bookcrossing...ces derniers temps j'ai eu des Rings...le problème c'est pas ça...je les mets à la gare du Nord au départ du Thalys...j'ai envoyé ce PM à cet hollandais qui m'a dit: aujourd'hui c'est mon anniversaire...faut être prêt à payer le prix du timbre...le bouquin inscannable pour une femme dont le mari est aveugle [La maison des feuilles de Mark Z. Danielewski]...Y'a des collectionneurs pour tout...c'est un épisode de Lucky Luke en fait...c'est un bouquin publicitaire de recettes pour maïzena...

    Je pars lorsque les plats sont terminés mais les conversations ne prennent pas fin pour autant.

     

  • Cannes 2012, David Cronenberg

    Il est né en 1943 à Toronto. Premier film en 1975, il se spécialise dans le cinéma fantastique et le film d'horreur. Ses thèmes sont souvent liés à l'introspection et à la folie. Il est venu présenter Cosmopolis d'après un roman de Don de Lillo avec Robert Pattinson.

    ma sélection

    Vidéodrome (1982) avec James Woods

    La mouche (1986) avec Jeff Goldblum

    Le festin nu (1991) avec Peter Weller et Judy Davis

    M. Butterfly (1993) avec Jeremy Irons et John Lone

    Crash (1996) avec James Spader et Elias Koteas

    A dangerous method (2011) avec Keira Knightley et Michael Fassbender

    Filmographies (18)

  • Cannes 2012, Claudia Cardinale

    Hier soir un documentaire était diffusé sur France 3 à l'occasion de la tenue du Festival de Cannes. Images de Michael Jackson, Alain Delon, Monica Vitti, Jean-Louis Trintignant, Claude Lelouche mais aussi Sophia Loren, Sean Connery et Claudia Cardinale. Cette dernière revient régulièrement, adore le contact avec le public. C'est l'occasion de revenir brièvement sur sa filmographie.

    Elle est née à Tunis en 1938. A l'occasion d'un voyage à Venise en 1955 (elle vient de remporter un cours de beauté) elle est sollicitée pour faire du cinéma. Elle refuse les propositions afin de devenir institutrice pourtant on la voit dans des films à partir de 1958: sous la direction de Mario Monicelli puis Mauro Bolognini, Luchino Visconti, Philippe de Broca... Elle est doublée au début de sa carrière dans les films italiens bien qu'elle parle déjà plusieurs langues.

    La fille à la valise (1960) de Valerio Zurlini avec Jacques Perrin

    Cartouche (1962) de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo

    Huit et demi (1963) de Federico Fellin avec Marcello Mastroianni

    Le Guépard (1963) de Luchino Visconti avec Alain Delon et Burt Lancaster

    La panthère rose (1963) de Blake Edwards avec Peter Sellers et David Niven

    Il était une fois dans l'ouest (1968) de Sergio Leone avec Charles Bronson et Henry Fonda

    La peau (1981) de Liliana Cavani avec Marcello Mastroianni

    Doux oiseaux de jeunesse (2005-théâtre) de Tennessee Williams

    Filmographies (17)

  • Compte-rendu du bookcrossing du 10/04/12

    Le petit groupe de début de soirée se fait autour de livres de Mauriac et Philippe Labro, entre autres .On parle également de Melville, Moby Dick, et puis Moi et ma cheminée, un petit livre fort drôle. Je choisis d'emporter L'étudiant étranger, mon premier Labro. Ce n'est pas le premier des livres autobiographiques mais c'est celui dont j'ai envie ce soir. C'est une courte soirée pour moi, peut-être la raison pour laquelle mon départ est retardé par deux bookcrosseuses à qui je n'ai pas encore parlé (l'une d'elles a testé la langue russe pendant un an). Elle n'a trouvé les russes ni réceptifs ni francophiles; ils ne parlent désormais que le russe et s'offusquent qu'on ne les comprennent pas parfaitement. Mais je suppose que les vrais débats ne se feront qu'après mon départ.

  • Un cocktail à la menthe au Red bar

    Je pénètre au 19 de l'étroite rue Caumartin, dans l'hôtel Athénée. Le bar a été décoré par Jacques Garcia, l'architecte d'intérieur des restaurants, des hôtels et des bars. Voilà une enfilade de petits salons avec tableaux et cadres dorés. Ils prolongent l'entrée et débouchent sur un comptoir discret et une officine où sont préparées les boissons. Je m'installe dans un canapé moelleux, entouré de tentures à reflets gris et mauves et garni de coussins grenats dans une atmosphère d'opéra. Je commande un cocktail, passable, qui tarde à arriver. La personne qui assure à la fois la réception et le service est charmante, on lui pardonne.red bar.jpg 

    Bar de l'hôtel Athénée: le Red bar, 19 rue Caumartin, M° Havre-Caumartin

    (n°40)

    27 mars 2012

  • Michel Duchaussoy (1938-2012)

    Il est né en 1938 à Valenciennes, il poursuit ses études à Lille, entre au Conservatoire puis à la Comédie française en 1964

    La femme infidèle (1969) de Claude Chabrol avec Michel Bouquet

    Fort Saganne (1984) de Alain Corneau avec Gérard Depardieu et Philippe Noiret

    Milou en mai (1990) de Louis Malle avec Michel Piccoli et Miou-Miou

    Les coeurs brûlés (1992-TV) de Jean Sagols avec Mireille Darc

    Glengarry (2000-théâtre) de David Mamet

    Filmographies (16)

  • Compte rendu de la réunion du bookcrossing du 13 mars

    Ce soir, ce sont de jeunes enfants qui nous accueillent mais les discussions se cristallisent sur l'informatique (les claviers AZERTY, QWERTY et même DVORAK), les romans d'Agatha Christie, ceux de Jules Verne, la récolte des bois de cerf en forêt de Chambord, l'invitation à la lecture des jeunes, le comptage des votes blancs en France et les amendes pour manquement au vote en Belgique, la marche de la Bièvre et celle qui conduit, de nuit, à travers bois, à Mantes (53 km), l'accent du Sud et l'étude des accents, l'aspect scientifique dans l'oeuvre de Jules Verne et l'aspect littéraire. A quel âge faut-il le lire? Voter pour répondre à une question (en Suisse) plutôt que d'élire un homme politique (en France), les randonnées dans l'Est de la France et l'identité du mystérieux donateur qui, pour la seconde fois, est passé déposer quantité d'ouvrages sérieux...

  • Jean Dujardin

    Jean Dujardin est né le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison. Après un bac de philosophie il se produit à Paris dans de petits théâtres puis participe à la Bande du Carré Blanc qui se fera appeler les Nous C Nous pour des parodies de boys bands. Son personnage de Brice de Nice sera transposé au cinéma en 2005 mais c'est la télévision qui le révèle avec de petits sketches, d'abord dans Farce attaque puis Un gars, une fille, toujours sur France 2, avec Alexandra Lamy qui deviendra sa compagne. Il débute au cinéma en 2002. The artist, son 26 ème film, lui permet d'obtenir l'Oscar du meilleur acteur en février 2012.

    Il ne faut jurer de rien (2005) de Eric Civanyan avec Gérard Jugnot et Mélanie Doutey

    OSS 117: Le Caire, nid d'espions (2006) de Michel Hazanavicius avec Bérénice Béjo

    Contre-enquête (2007) de Franck Mancuso avec Laurent Lucas

    Le bruit des glaçons (2010) de Bertrand Blier avec Albert Dupontel

    The Artist (2011) de Michel Hazanavicius avec Bérénice Béjo et John Goodman

    Filmographies (15)

  • Sophie Desmarets (1922-2012)

    Son vrai nom est Jacqueline Desmarets. Elle nait en 1922 à Paris et fait du cinéma à partir de 1940. Louis Jouvet lui souffle de faire du théâtre; elle s'exécute, dès 1945 avec un Premier prix de comédie au Conservatoire (Fleur de cactus est le rôle qui lui colle le mieux à la peau). A la télévision elle participe à l'émission de divertissement Les grands enfants avec Jean Poiret, Michel Serrault, Jacqueline Maillan, Jean Yanne...En 2002 elle publie un livre de souvenirs, Les mémoires de Sophie.

    Ma pomme (1950) de Marc-Gilbert Sauvajon avec Maurice Chevalier

    Madame Sans-gêne (1963-TV) de Claude Barma avec Raymond Pellegrin

    Fleur de cactus (1964-Théâtre) de Barillet et Grédy

    Le mur de l'Atlantique (1970) de Marcel Camus avec Bourvil et Jean Poiret

    Peau de vache (1975-Théâtre) de Barillet et Grédy

     

  • Ouverture d'une librairie à Brest

    Ce mardi 17 janvier, une librairie spécialisée dans la SF et les polars a ouvert. En cette période de crise, ce n'est pas si courant. Tous à la librairie Polarys, 22 rue Fautras à Brest (ouvert du mardi au samedi).

    http://temps-de-livres.over-blog.com/article-ouverture-de-la-librairie-polarys-97309750.html

    http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=24645

  • Marina Vlady

    Marina Vlady est née le 10 mai 1938 à Clichy-la-garenne. Ses parents, des émigrés russes , son eux-même des artistes. Très jeune elle débute au cinéma. En 1954 elle joue sous la direction d'André Cayatte. En 1956 c'est Robert Hossein qui la dirige avant de partager sa vie. Elle tournera avec des réalisateurs aussi différents que Jean-Luc Godard, Orson Welles et Michel Deville. Elle joue également au théâtre et à la télévision. A partir de 1979 elle s'essaye, avec succès à l'écriture, d'abord avec ses soeurs, puis seule pour des récits autobiographiques et des romans.

    La princesse de Clèves (1961) de Jean Delannoy avec Jean Marais

    Falstaff (1965) d'Orson Welles avec Orson Welles et Jeanne Moreau

    Sept morts sur ordonnance (1975) de Jacques Rouffio avec Michel Piccoli et Gérard Depardieu

    Que la fête commence (1976) de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret et Jean-Pierre Marielle

    Splendor (1989) d'Ettore Scola avec Marcello Mastroianni et Massimo Troisi

  • Compte-rendu de la réunion de bookcrossing du 10 janvier

    Ce soir, nous avons été jusqu'à 17 mais j'ai eu l'impression que les conversations n'avaient vraiment pris forme qu'après l'arrivée des plats et du premier grand silence qui s'en est suivi. Nous avons parlé de la propreté de Taïwan, du Japon, des pelotes de laine au congélateur, de la propreté de la Suisse, des sources du Nil, de la salade Troyenne, des andouillettes aux cinq A , de l'accent de Bayrou, des vrais et faux proverbes, de la traversée de Paris couplée au Géocaching, de La traversée de Paris avec des valises remplies de cochon, des « éléments de langage », de Tataouine et de la Légion, du tournage de La guerre des étoiles et de la double trilogie vue dans l'ordre chronologique, de la naphtaline et de la réglisse, du champagne et des boudoirs, du grand diamètre de Paris et du marché d'Aligre. Rendez-vous, pour ceux qui veulent marcher, samedi 14 janvier à 13h, au métro Ranelagh (prononcer Ranela) . La salle  du rez-de-chaussée était encore très animée lorsque nous sommes partis.

  • Eleanor Parker

    Eleanor Parker est née le 26 juin 1922 dans l'Ohio. Elle suit des cours d'art dramatique à l'école de Pasadena Playhouse. On lui propose longtemps des seconds rôles jusqu'à ce qu'elle obtienne à Venise le prix d'interprétation en 1950 pour Femmes en cage de John Cromwell. Elle a été nommée trois fois aux Oscar sans jamais l'obtenir.

    Scaramouche (1952) de George Sidney avec Stewart Granger et Janet Leigh

    Quand la Marabunta gronde (1954) de Byron Haskin avec Charlton Heston

    Mélodie interrompue (1955) de Curtis Bernhardt avec Glenn Ford

    L'homme au bras d'or (1955) de Otto Preminger avec Frank Sinatra

    La mélodie du bonheur (1965) de Robert Wise avec Christopher Plummer et Julie Andrews

  • Compte-rendu de la réunion de bookcrossing du 8 novembre

    Il y avait une grève, sans compter ceux qui avaient oublié notre rythme de rencontre, le second mardi de chaque mois. Nous nous sommes retrouvés d'abord à quatre puis à sept, enfin à neuf dans la salle voutée du sous-sol. La conversation est partie dans toutes les directions (avec une pause au moment de l'arrivée des plats). Nous avons encore parlé du géocaching, des absents (Elj est à Lugano; brouillard et clochards), des recettes de cuisines et de ceux qui les font, du bordeaux et du bourgogne, du champagne en jéroboam, du ski de fond et des raquettes, du mont Blanc par H. B. de Saussure et du Kilimandjaro. Les livres installés près des toilettes sont partis comme des petits pains; Laure69 s'est laissée tenter par le volume 2 de la Dynastie des Forsyte. J'ai évoqué le cimetière de Highgate tandis que l'on me ventait l'Ecosse, ses cimetières, la forêt noire, le point de vue depuis la cascade de Neuschwanstein. Toute chose digne d'être vue ou revue. Il a encore été question d’éclipse totale, de suicide de sangliers et des desserts que nous n'avons pas commandés.

  • Compte-rendu partiel du bookcrossing d'octobre

    au petit Chatelet, Paris 1er

     

    (…) j'étais en train de me promener dans Strasbourg, moi j'ai pas forcément envie de chercher, même s'il y a 50 mètres de décalage, alors c'était quoi, S.C.H.W.E.I. Alors, entre merde et cochon, GPS savait plus du tout, si tu es à 50 mètres près y a pas 50 poubelles, les gens après ils passent derrière toi, depuis que tu m'as quitté pour le blondinet, ça sert toujours les timbres, ça t'a pas fais rire mes J.E? J'ai fait un premier jet de libération, dans le 15ème, et puis surtout c'est tout plat, ah! t'étais content d'avoir les huit. J'aimerais bien que tu la suives pas de trop près, j'ai libéré huit bouquins, j'ai un de mes livres qui a été libéré, j'étais équipé, j'étais chez les zoulous, bobo « élégance du hérisson » ça se boboïse, en même temps, dans le 3ème, je sous-traite, alors si je veux qu'il soit un peu lu avant, dégoutant, vous avez le résultat du classement, elle est pas mal, tout le monde travaille dans la vie, au moment où tu libères moi je bosse. T'as toujours tes cheveux longs, y'a plein de jeux qui commencent tous à la fois, son fil était pas très structuré, elles sont d'accord, elle bazardait ses intervilles, on peut se reposer un petit peu, il va bien mais il est à Taïwan, ce qui est pas mal en soi, il reste du pain dans la corbeille à pain, du coup je vais arriver super tôt le mardi, je vais essayer de construire des projets avec les profs, où t'es au collège? Handicap c'est AVS, a peu près les mêmes statuts, elle vient plus notre hôtesse de l'air? C'est efficace les étagères, elle était bien la formation, tu travailles réellement, on n'a pas les mêmes goûts manifestement (...)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu