Avertir le modérateur

Le train fantôme

Au départ de Paris-Austerlitz (vendredi 4 novembre, 17h52) tout est normal. La nuit tombe assez vite et l'éclairage intérieur maintient une douce atmosphère. Je reprends un peu de travail d'écriture en prolongement de la journée. A Orléans j'aperçois à peine la Loire, le fleuve est seulement éclairé depuis la rive droite. A hauteur de Châteauroux le train s'arrête brusquement, sans que le contrôleur ne fasse l'annonce habituelle précisant qu'il faut impérativement descendre à droite dans le sens de la marche. Il fait nuit noire et de là où je suis assis on ne voit pas le quai. Des voyageurs sont descendus d'autres montent. Je n'aperçois le panneau de Châteauroux que lorsque le train repart. Nous avons probablement pris du retard et comme ce n'est pas mon train habituel je connais mal les horaires de passage. A 21h, croyant enfin être arrivé, je me lève et me dirige au bout du compartiment, rejoignant d'autres voyageurs. Le train s'arrête, la porte est ouverte, apparait un quai désert plongé dans le noir et sans indications. Un monsieur descend, qui remonte aussitôt. Une femme pousse un petit cri croyant même qu'il n'y a pas de quai à cet endroit. La dame émotive va ensuite sur Internet vérifier notre géolocalisation. Elle n'en sait pas beaucoup plus. En fait nous nous sommes arrêtés à St-Sulpice-Laurière dont la station est courbe. Nous avons tous failli descendre du train, croyant être arrivés à Limoges. Mais le train repart, j'ai envoyé quelques SMS pour faire patienter ceux qui m'attendent. Je n'arriverai qu'à 21h28 sur le quai de la gare de Limoges avec l'impression d'avoir voyagé dans un train fantôme dont le contrôleur est resté muet.
Copie à M. Guillaume Pépy, président de la SNCF

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu