Avertir le modérateur

Journal de Paris

  • Page 33 à 35/80 de "365 fois", chronique du métro parisien

    Mardi 9 juin 2015 [146]
    Parti très en retard, après 9h35. Une place assise à la porte de Clichy, le trajet n'en sera que moins long.
    Hier soir lecture de "Lauren Baccall par moi-même": naissance du troisième enfant de Judy Garland mais cette dernière ne gagne pas l'Oscar pour Une étoile est née face à Grace Kelly qui l'emporte avec Une fille de la province [1954]
    21h50, sortie du Bookcrossing, quai de la ligne 13 à Champs-Élysées, trop fatigué pour lire. J'attends la rame avec impatience...trop fatigué pour réfléchir aussi, sauf peut-être pour relever le nom d'une pièce de théâtre qui m'intrigue: Coiffure et confidences d'un auteur anglo-saxon.

    Mercredi 10 [147]
    Parti à 8h30, c'est prendre le risque de voyager debout, et c'est ce qui arrive. Je peux m'asseoir juste pour deux stations.
    ...retour ligne 8. Chaleur, on lit Le pouvoir du moment présent [de Eckhart Tolle, 1997], on écoute de la musique.
    Le livre de Han Suyin a soulevé un problème auquel je n'avais pas songé: le thème de la neutralité des écrivains. Il est logique de songer à l'engagement, quel engagement? Quelle sincérité dans le propos? Est-ce qu'il ne s'agit pas juste de vendre? (Ça ce sont mes propres réflexions). Le style est un peu daté (Les quatre visages) il est toutefois révélateur d'une époque moderne (1963) déjà désenchantée.

    Jeudi 11 [148]
    20°C au départ. Beaucoup de monde sur la 13 et une place assise à partir de La Fourche. Émouvant récit de la maladie de Bogart, de l'opération (1956). On pressent l'inéluctable. La visite surprise de Huston dans la chambre d'hôpital, la convalescence puis l'anniversaire de Lauren (le 16 septembre) à Las Vegas en présence de Frank (Sinatra) mais sans Bogie. J'ai eu l'impression d'être malade moi-même.
    ...retour bousculé ligne 13. Un incident qui se termine et dont je ne connais pas l'origine.

    Vendredi 12 [149]
    14h25, 27°C, ligne 8. peu de monde. A Lourmel nous échappons aux effluves de la clocharde élégante, dans son registre de guenilles et qui a voyagé dans la voiture d'à côté. Même l'homme de ménage de la RATP n'a pas osé monter dans sa voiture.

    Lundi 15 [150]
    Ciel couvert, vers 9h10. Une place assise. Suffisant pour se replonger dans Les quatre visages.
    ...retour par la 8 jusqu'à Opéra. Peu de monde sur la ligne, du moins au début. Personne ne lit. Moi, j'aurais plutôt tendance à somnoler. Voyagé un moment avec une japonaise aux cheveux blonds platine. Celle qui la remplace, asiatique également, est brune. Elle lit un livre dont le début du titre semble être: La religion statistique...à moins que ce ne soit le titre du chapitre.

    Mardi 16 [151]
    9h25 passé lorsque je pars. Je rate le métro et c'est 6 minutes d'attente sur le quai. Je monte...je ne change jamais de place, sauf lorsque l'odeur est trop forte. J'attends la station suivante, porte de Clichy pour m'éloigner de ce voyageur qui finit par faire le vide autour de lui. Dans la voiture suivante beaucoup plus de monde bien sûr, pas de lecture.
    ...retour ligne 8 avec une foule flâneuse des fins d'après-midi.

    Mercredi 17 [152]
    20°C -9h10. Monté dans le métro en compagnie d'un groupe de filles volubiles. De toute évidence elles ne passent pas l'épreuve de philosophie (ce matin) et s'apprêtent à passer une joyeuse matinée d'excursion dans Paris - atmosphère légère des beaux jours, chaussures ouvertes et robes (oui, j'ai dit robes) légères. Puis, brusquement, un voyageur qui a oublié de descendre bouscule deux filles dont une manque de tomber...Un saxophoniste qui n'a pas vraiment la place de jouer monte Place de Clichy. A l'arrière la conversation des filles roule autour des bactéries (sic) et de Garance -probablement une des voyageuses- portrait: une chemise rayée rouge et blanc, une cravate club bleu-marine, un costume bleu foncé, une casquette grise rayée de blanc, des chaussures noires à lacets verts; sont-ce des fautes de goût ou bien une originalité particulière?
    ...erreur d'aiguillage pour la fin de journée. En tête de rame est affiché Asnières, sur le quai c'est St Denis et à l'intérieur de la rame l'éclairage des stations s'arrête à La Fourche. Je monte et m'assois. Lorsque j'arrive à La Fourche pas d'annonce [pour confirmer la direction] et nous partons sur St Denis. En descendant à Guy Moquet je ne manque pas d'interpeler le conducteur pour le lui signaler. Il s'excuse, il a les yeux rouges.

  • Compte-rendu du 10 janvier

    [la tablée est déjà servie]

    ...avant y'avait beaucoup de boucheries chevalines...c'est là où je l'ai pris...c'est beau comme couverture ça!...Marie-Caroline elle contribue pour les auteurs...c'est pour vous que je m'inquiète...dans un bol de vinaigre...La femme aux deux sourires(1933) et La demeure mystérieuse(1929) [deux romans de Maurice Leblanc mettant en scène les aventures d'Arsène Lupin]...des fois j'ai des J.E. [Vampcruci fait du tricot]...tu fais du combien?...Guernica...la boite en une soirée...diphtérie, tétanos [départ des Cmaupin sans rapport avec l'énumération de ces maladies puis arrivée de One team-one time, enfin un livre est passé en sous-main pour une dédicace bien que l'auteur soit mort]...tu es Pierre et sur cette pierre...crucifié la tête en bas...moi les bonnets inno...c'est presque chez moi...c'est un crime de lèse-science-fiction...j'ai vraiment cru...je t'envois une demie carte postale...y pesait combien?...Thermomix, 4600 recettes...300 grammes de truc, on s'amuse comme on peut...La vie secrète de Walter Mitty...

    Vous n'en saurez pas plus car j'ai fait de longues pauses et mangé beaucoup d'After Eight au lieu de prendre des notes.

    En présence de Elj, Vampcruci, des Cmaupin, Laure69, Chlorine, Maza, Katalobonga, Martine-à-Paris, One team-one time et Mitch19.

  • Page 9 à 12/80 de "365 fois", chronique du métro parisien

    Mercredi 26 novembre 2014 [28]
    Un air de Mélina Mercouri dans la tête. Parfum de clémentine sur le quai. Toujours pas de place assise. Pas d'incident d'exploitation depuis des jours. Le réseau RATP est-il mieux entretenu?
    ...retour. Lecture devenue tout à coup impossible à la montée de voyageurs exubérants et prenant beaucoup de place, ils seront eux-même poussés vers le fond à Invalides par d'autres voyageurs.

    Jeudi 27 [29]
    L'avantage d'être en retard c'est qu'on peut espérer avoir une place assise mais le créneau est étroit. Après une certaine heure il y a moins de rames...les thèmes d'une campagne de pub sont Cendrillon, Le petit Poucet et Boucle d'or (ligne 8).
    ...ligne 12 un accordéoniste monte à St Georges et massacre les airs qu'il connait mal, juste le temps d'une station. Ensuite, on parle anglais et ça sent le savon.

    Vendredi 28 [30]
    Parti à 9h10. Bagages du week-end. J'arrive sur le quai en même temps que la rame et voyage debout.
    ...où l'on se demande pourquoi la gare de Bercy est si mal desservie et pourquoi je n'ai pas fait le bon choix: ligne 10 jusqu'à Austerlitz, à pied jusqu'à Bibliothèque puis ligne 14. J'arrive épuisé sur le quai de la gare, à la nuit tombée, essuyant le flux des voyageurs quittant la gare.

    Dimanche 30 [31]
    Ligne 13, Saint-Lazare 18h30. Le moment de plus grande affluence avec les retours de week-end. Pourquoi le trafic n'est-il pas renforcé? Peut-être les conducteurs de la RATP sont-ils encore en week-end? Changement à La Fourche. Le conducteur a une âme de chauffeur de salle. Peut-être fera-t-il des one-man-show? Nous le découvrirons un jour, et lors de confidences il dira qu'il a débuté à la RATP.

    Lundi 1er décembre [32]
    6°C, 9h15, on tousse sur le quai. Toujours une petite bousculade pour monter. Rien de plus que l'impolitesse habituelle. Affiche d'un nouveau volet des aventures du Hobbit [le film de Peter Jackson]. Sortie du film le 5 ou le 10 décembre, je n'ai pas bien vu.

    Mardi 2 [33]
    6°C, 8h46, incident d'exploitation signalé mais le métro arrive. Tout de même un peu bousculé mais c'est l'heure...on porte des doudounes et des écharpes. On lit La sérénité de l'instant de [Thich Nhât] Hanh.
    ...ligne 3, pas de place assise avant Bourse.
    ...retour, un Martin Eden (Jack London) sur la 8. Sur la 12 parfum écœurant.

    Mercredi 3 [34]
    5,5°C affiché. J'arrive sur le quai avec mes fruits, en même temps que la rame. Peu de monde à 9h20, je vais pouvoir lire...ligne 8, on lit La vérité sur l'affaire Harry Quebert [Joël Dicker].
    ...juste avant que je ne le reprenne, un ancien ministre vient de succomber à une crise cardiaque dans le métro.
    ...ligne 8, nous aussi nous avons un "malaise voyageur" annoncé à La Tour-Maubourg. Nous continuons jusqu'à Concorde. Ici, la rame est évacuée. Devant moi quelqu'un explique que nous sommes probablement le seul pays à évacuer une rame pour un malaise de voyageur. J'emprunte le long couloir de la correspondance, après m'être extirpé de la foule agglutinée sur le quai, pour rejoindre la ligne 12. Le métro arrive, peu de monde. Je monte seulement pour une station. Je sors à Madeleine dans le froid et marche jusqu'à Opéra -passant devant l'Olympia: Michaël Gregorio est à l'affiche- où je prends la ligne 3 avec au moins un quart d'heure de retard sur mon horaire, mais assis!

    Jeudi 4 [35]
    9h30, 6°C. Très en retard mais la rame arrive en même temps que moi. Je monte, m'assois et travaille sur mes textes.
    ...ligne 8, retour avec ma plante de Noël à feuilles rouges, un poinsettia [euphorbia pulcherrima]. Ligne 13, on lit Mark Twain (Les aventures d'Huckleberry Finn).

    Vendredi 5 [36]
    9h05. Je monte dans la rame avec les bagages et des paquets, déjà! A Brochant un groupe d'enfants s'attardent aux plaisanteries de leur âge. A Liège je m'arrête toujours devant le même panneau de décoration (le château de Wégimont). L'habitude de monter dans la même voiture pour sortir au pied de l'escalier à Invalides.
    ...ligne 10. On lit un manuel de français.

    Dimanche 7 [37]
    Métro ligne 10. Trafic normal, on lit La femme rompue [Simone de Beauvoir], affiches de spectacles et aussi pour des montres, sur les quais, en passant.
    ...ligne 13, assis également après 10 minutes d'attente de la rame, les autres se dirigeant vers St Denis. Le froid et la fin du week-end semblent avoir anesthésié les voyageurs. On s'insulte aussi, car dès qu'on manque de place il n'y a plus de règles.

    Lundi 8 [38]
    ...mon retard, plus le "colis suspect" à Champs-Élysées-Clémenceau fait que je vais arriver plus en retard encore...ligne 14, toutes nouvelles rames (Alstom daté de 2013).
    ...retour 16h30 par la ligne1 pour éviter le changement à St Lazare. Annonce: une autre ligne, la 2, perturbée par un "colis suspect" à Nation. Affiche sur le quai à La Fourche dont le titre n'est lisible qu'à la troisième lecture; est-ce une affiche réussie? (Mozart, La clémence de Titus).

  • Meet up du 13 décembre 2016

    [J'arrive vers 19h30, peu de monde pour le moment]...gros colis avec plein de livres...mes morfales de fils et mon mari...y'en a qui ont des goûts spécifiques...j'avais été à Montpellier...à ta question la réponse est oui! [Laure69 vient de descendre l'escalier en colimaçon menant à notre salle secrète en dépliant bien la jambe à chaque marche descendue]...Elisala a pas aimé...deux mots, trois mots, 26 lettres...les bouquins que j'ai prévus y font 400 pages...la légende Arthurienne...j'ai plein de livres en allemand!...Indy elle vient plus à Paris [Dommage, elle était souriante!]...y m'en est arrivé un stock d'une collègue...[arrivée de Elj]...J'ai hérité d'une quarantaine de polars...en anglais la grammaire tibétaine...c'est par date, la vache, ah non c'est l'numéro!...pourquoi merde?...j'ai regardé sur le dictionnaire...des nouvelles, Les veilleurs du feu[de Connie Willis]...y commandent en premier, eux [les CMaupin sont absents ce soir, mais ils mangent tôt lorsqu'ils sont présents]...lire un livre en irlandais...mais de là à dire que...c'était les Beatles...[photokir.jpg du kir de Laure69, servi dans un assez grand verre]...Marion Zimmer Bradley [auteur de romans de science-fiction, elle aurait violé sa fille]...c'est l'endroit pour répercuter des tonnes de rumeurs...c'est la suite...avec les bleus et tout l'bazar...auteur canadien pour les écrivains du monde...et pis vingt pays sur l'année...le 17 mars [2017, pas de train en gare de Lyon, à Paris, une info. Ensuite c'est le calme plat pendant quelques instants après l'arrivée des assiettes]...on se cognait souvent le coude...y faisaient des rotations, on changeait de colonne...ils oubliaient de me répondre sur le fait que c'est à moi de prendre les billets...[suit une histoire de chaudière en panne près de Grenoble]...aspirateur à moucherons...jamais arroser le dessus...en 2017 je vais lire plus de nouvelles...ils essayent de s'enregistrer, ils ont pas de profil...c'était mon dernier, je l'ai enfoncé...le bouquin dans le four pour que...nul, limite porno [Le pied de Jean-Louis Bory, nous avons déjà évoqué ce livre]...un jour je lirai Marguerite Duras...mais tu habites dans ta PAL (pile à lire) y'en avait sous les lits, dans les coins, de chaque côté du trône...j'en garde cinq pour cent...t'y vas et tu fais ton propre challenge...service postal du Père Noël...[et bien d'autres sujets de conversations mais j'ai décroché pour 2016]

    avec la participation de Folrence71, Vampcruci, Katalobonga, Mitch19, Elj, Chlorine, tenscentpistol et Laure 69

  • Page 1/13 de La Dame en rouge (nouvelle)

    L'agence Chaperon and co vivotait jusqu'à l'automne dernier lorsqu'une demande de filature parvint à Suzy. Bientôt je négligeai mes autres affaires, n'ayant d'intérêt que pour la Dame en rouge dont les activités étaient circonscrites entre le boulevard Poissonnière, l'avenue de l'Opéra et la rue St Honoré... jusqu'à cette journée particulière.
    Sur le parvis de St Germain l'Auxerrois, face à la colonnade de Perrault avec qui, je veux le croire, j'ai un lien de parenté, nous jouions à cache-cache. Elle entra dans plusieurs boutiques de chaussures de la rue de Rivoli; puis elle retourna à son appartement, rue Jean-Jacques Rousseau, à deux pas de l'agence située rue du Louvre. Elle en ressortit avec une valise à roulettes. Je devinai que je ne dormirai pas dans mon lit la nuit suivante. Elle prit le métro en direction de la gare de Lyon où je la perdis de vue pour la retrouver dans le hall 2, immobile devant un piano droit. Un homme jouait une mélodie tragique dont elle se détourna rapidement, m'avait-elle repéré? Elle parcourut une dernière fois du regard les écrans de contrôle tout en remontant le col de son manteau.
    Tout en portant le sac en plastique rouge contenant la paire de chaussures, achetée plus tôt dans l'après-midi, elle s'avança vers la tête de quai. Le numéro venait de s'afficher, direction Dijon et Lausanne. C'était son premier déplacement depuis que je m'occupais de son existence. Cette dernière n'avait jusqu'alors été remplie que de sorties au restaurant ou au théâtre. Et je l'avais attendue dans les cafés alentour. Qu'allait-elle chercher dans ces ambiances veloutées de rouge? Y retrouvait-elle des amis? Je ne le sus pas. Elle ressortait seule, invariablement. L'heure du départ approchait, je n'avais plus le temps d'acheter un billet; d'ailleurs il n'était pas question de la quitter du regard.
    Je remontai le quai derrière elle jusqu'à ce qu'elle pénétrât dans une voiture de première classe. Je m'arrêtais un instant devant la porte. Je la suivis des yeux à travers les vitres tout en essayant de joindre Suzy à l'agence. Lorsque la Dame en rouge eut trouvé sa place, j'embarquai à mon tour. Je pris un siège de libre dans la même voiture, à un emplacement où j'étais certain qu'elle ne pourrait pas me remarquer, du moins pas immédiatement. Je comptais naïvement sur le fait qu'elle s'habituerait à ma présence. J'eus enfin un entretien avec ma secrétaire. Le train commençait à avancer, imperceptiblement et je dus m'isoler pour lui donner les dernières consignes de la journée. Je m'apprêtais à passer une longue soirée désœuvré. Après m'être assuré de la destination dans le message de la compagnie ferroviaire je m'endormis. (...)

  • Soirée du 8 novembre 2016

    Les couverts sont déjà sur les tables avec les serviettes en papier mais personne n'a encore commandé. Arrivée de Élisala (ou La belle Jardinière).

    ...je suis dans du Maxime Chattam...pour t'inscrire c'est facile...je me suis inscrite quatre fois...j'ai fouillé un peu, j'ai pas trouvé!...t'as pas marqué où c'était...il a mis huit jours...ils se suicident après!...est-ce que t'as gardé la dentelle...même avec du vinaigre ça pue!...tu parles de Bernard-Henri?...qu'est-ce que vous faites de vos vêtements sales? [arrivée de monsieur CMaupin. Vampcruci nous présente sa housse d'ordinateur, une ancienne housse de coussin doublée. Arrivée de Maza]...est-ce que vous avez arrêté de travailler hier à 16h34?...on est encore jeune, merde...des fois ils font poste à l'épicerie...il faut décrocher, il faut décrocher, décroche!...il en manque une, il est Laure [arrivée de Laure69]...y'a pas Elj, alors!...omelette mixte...le carpaccio s'il vous plait...un bacon-burger saignant...je recommande la chaux vive...il en a écrit un deuxième, meurtre dans le jardin de la bête, ou quelque chose comme ça [on peut trouver Dans le jardin de la bête de Erik Larson]...à la niche!...j'ai raté 90-2001 [il faut faire un résumé de l'actualité cinématographique durant cette période pour mademoiselle Vampcruci]...Maugham...j'ai la liste du vocabulaire que tu cherchais...elle a dit que c'était dans la tête, pas dans les dents...la première semaine tu dis non!...c'est un gilet où tu disais que j'étais optimiste...le tricot avec un bébé dans les bras...une laisse mais pas une muselière...[Elj arrive] j'envoie un M.P. pour avoir l'adresse...[présentation du pull teint au curcuma d’Élisala. Départ des CMaupin et de votre serviteur]

    en présence de Élisala, Vampcruci, CMaupin, Katalobonga, Florence71, Mitch19, Maza, Charline, Laure69, Chlorine et Elj.

  • Le train fantôme

    Au départ de Paris-Austerlitz (vendredi 4 novembre, 17h52) tout est normal. La nuit tombe assez vite et l'éclairage intérieur maintient une douce atmosphère. Je reprends un peu de travail d'écriture en prolongement de la journée. A Orléans j'aperçois à peine la Loire, le fleuve est seulement éclairé depuis la rive droite. A hauteur de Châteauroux le train s'arrête brusquement, sans que le contrôleur ne fasse l'annonce habituelle précisant qu'il faut impérativement descendre à droite dans le sens de la marche. Il fait nuit noire et de là où je suis assis on ne voit pas le quai. Des voyageurs sont descendus d'autres montent. Je n'aperçois le panneau de Châteauroux que lorsque le train repart. Nous avons probablement pris du retard et comme ce n'est pas mon train habituel je connais mal les horaires de passage. A 21h, croyant enfin être arrivé, je me lève et me dirige au bout du compartiment, rejoignant d'autres voyageurs. Le train s'arrête, la porte est ouverte, apparait un quai désert plongé dans le noir et sans indications. Un monsieur descend, qui remonte aussitôt. Une femme pousse un petit cri croyant même qu'il n'y a pas de quai à cet endroit. La dame émotive va ensuite sur Internet vérifier notre géolocalisation. Elle n'en sait pas beaucoup plus. En fait nous nous sommes arrêtés à St-Sulpice-Laurière dont la station est courbe. Nous avons tous failli descendre du train, croyant être arrivés à Limoges. Mais le train repart, j'ai envoyé quelques SMS pour faire patienter ceux qui m'attendent. Je n'arriverai qu'à 21h28 sur le quai de la gare de Limoges avec l'impression d'avoir voyagé dans un train fantôme dont le contrôleur est resté muet.
    Copie à M. Guillaume Pépy, président de la SNCF

  • Compte-rendu du 11 octobre 2016

    [J'arrive juste avant la première assiette. On me tend un recueil de nouvelles de Raymond Carver (Short cuts) que j'ai déjà lu, nouvelles adaptées au cinéma par Robert Altman (1993). Ensuite Vampcruci vient me parler du Journal de guerre de Ernst Junger (Jardins et routes, 1939-1940)]

    ...c'est scandaleux [la bière coule à flots]...de 20h à minuit...en fait c'était huit heures et demi...est-ce que tu t'es posée la question de dormir avec lui...[le ketchup passe à l'ouest]...t'échanges!...I'am not english!...à la randonnée...je suis allée à la librairie Shakespeare et je l'ai posé sur la pile de bouquins...littérature africaine...il est encore plus misérable...déjà deux ans de retard...il a commencé depuis le début de l'année...des trucs très scientifiques...entre la peste et le choléra...ce genre de truc...ça marche bien...Stephen King, y'a quand même un petit peu de recherche, un petit peu de vocabulaire [Katalobonga vient me parler d'une "téléportation" de mon compte-rendu depuis ce blog vers le site et le forum en français du Bookcrossing, bien sûr, je suis d'accord!]...Ne vous noyez pas dans un verre d'eau (de Richard Carlson)...c'est des professionnels...[départ des CMaupin, et oui l'heure tourne!]...l'année de la publication?...[maintenant on paie des parties de flipper avec des chèvres ou même des sacs de sel (sic), il faut suivre!]...James Mc Avoy...t'as loupé ce grand moment...il enroulait ses livres dans du film cellophane de merde...avec zip c'est un peu plus cher!...Saulx-les-Chartreux...ça fait un peu nom de Loiret...mais elle était pas passée?...de Montauban...à fond la caisse...je croyais qu'elle était dans les lampadaires [emarmotte]...elle est bibliothécaire...mais elle j'aurais jamais dû...le cure-dent dans le nez...dans la cuisse tu peux survivre...maintenant tu es avec des Lego potagers...son premier bouquin...et après, il est mort...c'est pas le Code civil...le code des bonne mœurs...on sait même pas que ça existe...à partir du moment où il y a ab devant...je vais en Allemagne mais pas à un meet-up...contre-compte-rendu...[on m'attaque sur des phrases émanant de moi non rapportées: je mentionne donc cette histoire de Picsou avec des tâches dorées sur la peau qui doit manger du chou tous les jours pour les faire disparaître]...radis noir, c'est elle qui l'a cueilli...AMAP...c'est sympa...on est leur jardinier!

    [en présence de Laure69, Katalobonga, des CMaupin, Florence71, Maza, Elisala, Mitch19, Elj, Chlorine et Vampcruci]

  • Omar Sharif (1932-2015)

    acteur-omar-sharif-13198417.jpgOmar Sharif est né à Alexandrie. Il entre au Collège britannique, étudiant les mathématiques et le français (entre autre langue). Après l’obtention de son diplôme à l'université du Caire il travaille pendant cinq ans dans l'entreprise de son père puis il part à Londres, à l'Académie d'art dramatique. En 1954 il débute au cinéma sous la direction de Youssef Chahine -il tourne alors 26 films en Égypte, épouse la star de l'époque, Faten Hamana avec qui il a eu un fils, Tarek en 1957. Il entame dès 1956 une carrière internationale avec La châtelaine du Liban et acquiert un début de notoriété avec Lawrence d'Arabie (1962). Pour Le docteur Jivago (1965) il obtient un Golden Globe. Il ne cessera de tourner, jusqu'à l'année de sa mort. Les conquêtes, réelles ou supposées, sont nombreuses, et sa passion du jeux réelle.

    ma sélection:

    Lawrence d'Arabie (1962) de David Lean, avec Peter O'Toole
    Le docteur Jivago (1965) de David Lean, avec Julie Christie
    Mayerling (1968) de Terence Young, avec Catherine Deneuve et Ava Gardner
    Funny girl (1968) de William Wyler, avec Barbra Streisand
    L'île mystérieuse (1973-tv) de Juan Antonio Bardem et Henri Colpi, avec Philippe Nicaud
    Mayrig (1991) de Henri Verneuil, avec Claudia Cardinale

    filmographie (45)

  • Roger Dumas (1932-2016)

    R.Dumas.jpgRoger Dumas est né en 1932 à Annonay. Il commence au théâtre en 1954 et épouse Marie-Josée Nat. Ils resteront mariés un an seulement. Au cinéma il multiplie les seconds rôles.

    ma sélection:

    Signé Arsène Lupin (1959) de Yves Robert, avec Robert Lamoureux
    L'homme de Rio (1963) de Philippe de Broca, avec Jean-Paul Belmondo
    Tendre poulet (1977) de Philippe de Broca, avec Annie Girardot
    L'antichambre (2008-théâtre) de J.C. Brisville, avec Danièle Lebrun
    filmographie (44)

  • Une coupe de champagne au Dandolo

    danieli.jpgA la nuit tombée, après avoir admiré les lucioles bleues de la Place St Marc qui ne sont que les attractions du moment je me rends au Danieli. Devant le comptoir du concierge a été tournée une scène du film Only you (1994) avec Marisa Tomei et Bonnie Hunt. Le bar n'est pas très loin sur la gauche. dans un décors mauresque s'élève un escalier à tapis rouge, il rejoint l'étage et ses coursives tendues de rouge. Six lustres vénitiens de belle taille et légèrement colorés éclairent la pièce où les fauteuils vont par deux ou par quatre, habillés de tissus doré ou bleu. Le bar lui-même est installé dans un renfoncement rouge, d'un ton moins soutenu qu'à l'étage. Un des côtés, vitré, avec de vieilles boiseries sculptées en sous-bassement est flanqué d'une cheminée de pierre ornée de sculptures, de tapisseries, dont l'âtre est plaquée de faïence à motifs verts sur fond blanc. L'éclairage est complété par des lampes à abat-jours dont les pieds sont des chinoiseries vert foncé avec oiseaux et dorures. Un pianiste vient compléter le tableau, il remplace avantageusement la musique de fond, et en plus il chante. C'est un peu comme si Elton John venait s'occuper de notre bien être, en toute simplicité; variations sur les airs de Casablanca et Besame Mucho que j'écoute jusqu'à la fin.

    bar du Danieli, le Dandolo, Venise
    n°48
    23 juillet 2016

  • Elévation du Palais au 12/08/16 (14)

    pal1.JPGIMG_2895.JPGIMG_28931.JPGIMG_2894.JPG

  • Meet up du 9 aout 2016

    J'arrive à 19h30

    ...la statue en forme d'ampoule...il écrit des trucs très bien, très très bien...je regarde le titre original...à part les États-Unis...l'Algérie c'est quoi...improbable...pays de sauvage...la salade ...le Bové...Jane Fonda elle est mauvaise [Barbarella]...écrabouiller la tranche de citron...un autre à Opéra...[vampcruci attend un gorille qui n'est pas venu au rendez-vous]...nul, limite porno [Le pied, 1977, de Jean-Louis Bory]...se balader avec leur recharge...faire cinq kilomètres pour avoir des oeufs [Pokemon Go]...folle de joie, elle joue une mégalo-mytho...et là elle rencontre une suicidaire qui est amenée à l'institut...[départ des CMaupin]...les éléphants blancs...alimenter Las Vegas...Pokemon, en deux jours y'a du monde sur la route...daube de chez daube (du spécialiste de la daube)...[on a également fait l'article d'un film de 1992 avec Robert Downey, Only You, ainsi que d'un roman de Walter Scott, L'antiquaire, 1816, traduit et publié en France dès 1817, une nouveauté!]

    en présence des CMaupin, Laure69, Elj, Ab Aio, Chlorine, vampcruci, florence71 et Mitch19

  • Un jus d'ananas au Blue bar

    excelsior venise.jpgPar une chaude journée de fin juillet je pénètre dans le hall de l'hôtel Excelsior où la fraîcheur est la bienvenue. Laissant la réception sur la droite, mon regard est attiré par la luminosité de la mer. Je traverse le vaste salon qui se prolonge dans cette direction, me rendant au Blue bar, sur la gauche. L'endroit est également climatisé. Un comptoir semi-circulaire nous accueille, habillé de cuir bleu pâle. Dessus sont posés des verres, des bouteilles d'alcool et une large vasque argentée et dorée avec sa douzaine de bouteilles de champagne plongée dans de la glace pilée; cette même glace pilée qui sera servie avec du caviar à un client installé sur la terrasse en compagnie de ses enfants. En face du bar et au fond de la salle, près de la scène, des fauteuils en cuir bordeaux, des tables rondes -décor de faïence bleue et blanche. L'endroit a vu passer bien des têtes, il reste quelques photos accrochées aux murs: Kirk Douglas, Greta Garbo, Errol Flynn, Joan Fontaine, Ingrid Bergman, Rossellini. Je suis assis en dessous du portrait de Clark Gable...ensuite j'irai marcher sur le sable brûlant en contemplant l'Adriatique.

    bar de l'Excelsior, le Blue bar, Venise Lido
    n°47
    22 juillet 2016

  • Anniversaire de Leslie Caron

    leslie2016.jpgChère madame.
    J'ai eu le plaisir de faire votre connaissance en 2003. Nous avons parlé de cinéma, de votre carrière. Puis vous avez rédigé vos mémoires, d'abord en anglais. Ensuite il y eu une version en français que vous êtes venue dédicacer à la Cinémathèque en 2013. Vous avez fait des apparitions au cinéma et la télévision et puis vous avez joué dans une comédie musicale au Châtelet. Je n'ai pas eu le plaisir de vous croiser à nouveau.
    Bon anniversaire chère Leslie Caron

  • Compte-rendu du meet-up du14 juin 2016

    J'arrive en retard, c'est mon habitude, tout le monde est à table et presque tout le monde mange. les derniers plats finissent d'arriver. Je récupère La métamorphose des cloportes, le DVD, merci Mlle V.
    ...j'ai posé la question à Indy, mais non il va les envoyer...[au menu Savoie-burger et autres spécialités du Petit Châtelet. Indy s'est plainte de ne plus avoir de compte-rendu du Meet-up, je lui indique l'existence du présent blog qui reprend l'ensemble des compte-rendus depuis 2011. Inversion de burgers qui ne perturbent pas les convives outre mesure]...écriture cursive, je sais plus faire ça...le T vachement bien...j'mange rien...cette garce...[départ assez tôt de Florence 71]...improviser comme ça c'est balaise...l'édition...s'appelle A lire...du mauvais côté de la statistique...Jodorowsky [l'artiste franco-chilien Alejandro Jodorowsky est né en 1929]...il avait trouvé tout le monde, et le story-board est magnifique...je me suis arrêté au tome 5...ils achètent des chaussures, y'a même pas de pied dedans...si Mozart il arrive là, je le reconnaitrai pas...payé mille dollars la minute...Eric il est en mode flippant...[nous avons parlé de Barcelonne avant les J.O., et de Prague avec Denscentpistol]...la page d'après, y'a une erreur d'imprimerie...vaincre l'eczéma, c'est quelqu'un qui se grattait...c'est des barres de réglisse, 7 ou 8...[on évoque Murano investi par les vendeurs chinois, et Venise et encore démonstration de tricot pour une couverture-puzzle de grande taille par Vampcruci]

    en présence de Indy2012, de Maza, des CMaupin, Chlorine, Elj, Laure69, moi-même Mitch19, Gadl, Vampcruci, e-marmotte2003, Florence71, Katalobonga et Denscentpistol

  • Crue à Paris au 3 juin 2016

    parc André Citroën à 13h30

    Lire la suite

  • Les aventures du Palais (13)

    palais a2.JPG

    photos du dimanche 15 maipalais a4.JPGpalais a5.JPGpalais a7.JPGpalais a3.JPGpalais a1.JPG
  • Meet-up du 10 mai 2016

    ...je débarque de Dublin...j'étais toute seule devant ma Guinness...deux heures (de pluie) en six jours...[arrivée de Elj et de Vampcruci]...un polar québécois...ça existe les bus pour Lille?...faut trouver les 71 autres [cartes de tarot]...un polo à mon p'tit frère...c'est tout petit comité ce soir...on a monté quelque chose...avec les trois langues y fallait qu'on arrive...les livres en allemand c'est pour toi...[Gérard des CMaupin arrive]...quel bordel!...[arrivée de Mariesg après l'explication de la fermeture de la station Champs-Elysées]...cinq pages...mais là il était 19h14...Kirghizstan...elle dort sur la lune et c'est trop éclairé...celui-là il est joli...camembert rôti au miel...c'était au bord de la mer...à chaque fois elles se sont battues...c'est pas parce que c'est pas un Montalbano que c'est pas bien [un roman en italien de Andrea Camilleri, La concession du téléphone, Fayard 1999 pour la traduction]...Champomy ou panaché...combien de livres Laure?...44 poches?...la double consonne se prononce...l'office pour la protection des insectes et de l'environnement...LPO, ligue protectrice des oiseaux...elle est redevenue bien l'Aveyronnaise!...[Vampcruci est toujours plongée dans les cinq dernières pages du livre qu'elle essaie de terminer]...c'est un style qui n'est pas rapide à lire...[arrivée de Martine-à-Paris avec de nouveaux polars de derrière les fagots]...défit des Rougon-Macquart...emportez moi au bout de la terre!...les baleines sont en train de mettre bas à tel endroit...pique-nique Babelio...[petits cris animaliers de Laure69]...mitaine...billard comment?...l'usage des armes...il a beaucoup aimé Dune [de Frank Herbert, 1965]...à Nuit debout à République...faut passer de l'autre côté...un sondage, pour alimenter quelque chose...y en a qui donnent des livres, y'a des débats dans tous les sens...dans Columbo il apparaît...La chèvre de monsieur Seguin...

    [en présence de CMaupin, Katalobonga, Mitch19, Elj, Vampcruci, Laure69, Mariesg et Martine-à-Paris]

  • Les aventures du Palais (12)

    palais sup4.JPG
    photo du 9 avril 2016 à 20h05
    pose des premiers vitrages sur la façade principale

  • Les aventures du Palais de Justice (11)

    palais sup1.JPGpalais sup2.JPGpalais sup3.JPG
    photos du 3 avril 2016, 18h45
    les premiers arbres sont plantés sur la grande terrasse

  • Compte-rendu du meet-up du 12 avril 2016

    ...les nouveaux tics de langage genre!...c'est plus socialement...la première puce Lucy a été découverte en Franche-Comté...[Indy2012 attrape une boite de curiosités appelée "cabinet de curiosités", Florence71 s'en va]...levé à 4h du matin pour voir la partie en temps réel...je ne suis pas joueur et je refuse de jouer [arrivée de Chlorine]...faut pas avoir envie de manger les pions [conversation autour du jeu de Go]...et les dragées dans tout ça?...[arrivée de Elj, arrivée des plats: salade de gésiers, omelette, tartine...]...y'a plus un son!...[la bière coule, les morceaux d'omelettes disparaissent, arrivée de Elisala et Laure69]...t'en a trouvé dans le fenestron?...les iles Samoa je me rappelais que j'avais lu un truc...[nous sommes treize à table, peut-être même un peu plus, mais c'est une autre histoire]...les proportions que ça a pris!...quand t'auras fini Robinson Crusoe...une librairie à Budapest...ce gars là il a promu la propreté dans les maternités [Indy2012 nous quitte pendant que je feuillette un livre de dessin de M.C. Escher]...digestion, dispersion...les [censuré] ils se lèvent à 6h du matin...tu parles de cette classification, elle a été revue et rerevue...Lucy elle est partie au Nord et sa belle-sœur, elle est partie au Sud...cétacé [pour moi le mot de la fin]

    avec la participation de CMaupin, Indy2012, Maza, Gadl, Mitch19, Florence71, Debwin d'Aix en Provence, Katalobonga, Vampcruci, Chlorine, Elj, Elisala et Laure69. Le fait que nous soyons restés un long moment treize à table n'a eu aucune conséquence pour la suite.
    samoa.jpg

  • Pierre Arditi

    Pierre Arditi est né le 1er décembre 1944 à Paris. Son père est peintre et décorateur de théâtre. Après son service militaire, Pierre débute lui-même au théâtre en 1965. D'abord père d'un garçon qu'il a eu avec Florence Giorgetti, il rencontre Evelyne Bouix avec qui il partage désormais la passion du théâtre. Au cinéma il a été un des acteurs fétiches d'Alain Resnais.
    ma sélection:
    La vie est un roman (1982) de Alain Resnais, avec Fanny Ardant
    Vanille fraise (1989) de Gérard Oury, avec Sabine Azema
    Smoking/No smoking (1993) de Alain Resnais, avec Sabine Azéma
    Hommes, femmes, mode d'emploi (1996) de Claude Lelouch, avec Fabrice Luchini
    On connait la chanson (1997) de Alain Resnais, avec Agnès Jaoui
    Le comte de Monte-Cristo (1998-TV) de Josée Dayan, avec Gérard Depardieu
    Le mystère de la chambre jaune (2003) de Bruno Podalydes, avec Claude Rich
    filmographie (43)

  • Compte-rendu du 08 mars 2016

    T'as pas aimé les Nymphéas noirs [de Michel Bussi]...c'est celle qui mord...avec des vampires ou des zombies...c'est super à la mode mais c'est super pas intéressant...t'as trois meet-up de retard...je supporte à peu près que le polar [à ce moment tout le monde mange, ou presque]...et tu l'as lu le prix Hugo?...j'ai regardé si y'avait du monde...il avançait, ça avait l'air très lourd...Céline, j'ai jamais pu terminer un livre...c'était épique...finalement elle est décédée et j'ai repris la tête...quand on meurt, tout ce qu'on a fait sur Internet reste...sa femme est veuve et une petite étudiante vient l'interviewer [départ des Cmaupin]...je crois que Gérard Klein [né en 1937, écrivain et éditeur], il est malade, le directeur de la collection [un livre de photos sur Strasbourg est arrivé, il va retourner à Strasbourg avec les soins de Indy2012]...Rennes, j'en ai conclu qu'il y avait un nuage accroché au dessus...lac Baïkal...juste à côté de la frontière chinoise...Pas de pitié pour les poupées B. [de Thierry Lenain]...j'ai vu des trucs en plastique qui bouchent juste le trou...la Sainte Vierge qui changeait de couleur quand y pleut [et voilà, c'est tout!]

    avec la participation de Elj, Vampcruci, les Cmaupin, Laure69, Martine à Paris, Indy2012, Katalobonga, Chlorine, Mariesg et moi Mitch19

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu